Konaté première, retour des frères Hernandez, Benzema-Griezmann devant… La probable compo des Bleus contre l’Autriche

Didier Deschamps devrait rester à quatre en défense mais opérer un certain nom de changements pour affronter l’Autriche, vendredi soir, à Vienne.

J’ai envoyé spécial à Vienne

En conférence de presse, Didier Deschamps avait annoncé «beaucoup de changements» dans sa composition de départ pour affronter l’Autriche, vendredi, à Vienne. J’aurai une promesse. D’après nos informations, la sélection nationale de conserve en vigueur le calendrier à quatre défenseurs en Croatie (1-1) lundi mai, trois joueurs enchaîneront une nouvelle titularización por ce match de la troisième journée de Ligue des nations : Moussa Diaby sur l’aile , Aurélien Tchouaméni au milieu et Benjamin Pavard, à droite.

Pour le reste, « DD » chamboule tout, avec notamment le retour du capitaine Hugo Lloris dans les buts ou des frères Hernandez en défense. Une défense au coeur de laquelle Ibrahima Konaté tente de prouver qu’elle est aussi sur le terrain sur le terrain qu’elle utilise les micros pour sa première conférence de presse en Bleu. Dans l’occurrence, ce sera la première cape et la première titularisation du joueur de Liverpool dans le onze de départ de l’équipe de France ! Je suis entré au cours de jeu à Split, l’ex-Marseillais Boubacar Kamara aura lui aussi pour la première fois les honneurs du once de départ. Le nouveau joueur d’Aston Villa sera associé à Aurélien Tchouaméni, futur joueur du Real Madrid et qui enchaînera un match à trois pour les titres de Deschamps. Il est le seul dans ce cas.

Confiance maintenue en Griezmann

Sur les ailes, les anciens Parisiens Kinsgley Coman – à gauche, ils sont les préférés après même s’il donne le changement tant que piston droit ces derniers mois en Bleu – et Moussa Diaby seront alignés d’entrée, avec un tandem Benzema/ Griezmann devant.

Lequel Antoine Griezmann est en quelle confiance. «Ce n’est pas sa meilleure période, c’est lié à une partie de psychologie, de physique, de mental», révèle Deschamps, sentant le joueur de l’Atlético «un peu fatigué“et sans doute”j’ai frustré» par sa situation en club. «Ce n’est pas pour autant que je vais remettre en cause ce qu’il est capable de faire. Je sais très bien ce qu’il peut apporter», jure-t-il.

Une chose est sûre : Didier Deschamps ne prendra pas de risque avec les trois incertains du moment, Kylian Mbappé, Adrien Rabiot et N’Golo Kanté. Les deux premiers sont d’ailleurs content de courir autour du terrain de Vienne ce jeudi, en marge de la séance collective de veille de match. Le troisième, lui, n’est pas apparu sur cette pelouse qu’a fait polémique en raison du trou dans son rond central… «L’UEFA estime qu’elle ne parvient pas à faire intervenir les experts et à maintenir le match demain (vendredi). Je n’ai pas encore vu la pelouse, on s’adaptera, mais si c’est validé, c’est qu’il n’y a pas de risque», tente de persuader le sélectionneur de l’équipe de France.

Concernant Mbappé, Rabiot et Kanté, l’entraîneur Deschamps avait dans les cas annoncé leur absence pour l’entrée en conférence de presse, supposant qu’il fallait attendre vendredi pour en savoir plus quanta leur disponibilité. «Pour le match, on le saura demain», at-il dit en conférence de presse. Suspense, mec.

Le probable 11 de l’équipe de France :
Lloris – Pavard, Konaté, L. Hernandez, T. Hernandez – Diaby, Kamara, Tchouaméni, Coman – Benzema, Griezmann

.

Leave a Comment