Championnat de France sur route féminin – Audrey Cordon-Ragot sacré, deux jours après son titre sur le chrono

Le fabuleux doublé d’Audrey Cordon-Ragot ! 48h après avoir conquis le titre sur le chrono, la Bretonne de la Trek-Segafredo a piégé les formations françaises, en supériorité numérique, pour signer le double sur la course en ligne (son deuxième titre après 2020), samedi, sur le circuit tracé Autour de Cholet. Cordon-Ragot est isolé dans les derniers kilomètres avec Gladys Verhulst (Le Col-Wahoo) qui a dominé son sprint.

Cordon-Ragot : “Je vais avoir 33 ans et pourtant j’arrive encore à mater les jeunes”

Champions de France

Cordon-Ragot : “Je vais avoir 33 ans et pourtant j’arrive encore à mater les jeunes”

IL Y A 13 HEURES

Pour la dernière place sur la boite, Noémie Abgrall (Stade Rochelais Charente-Maritime), échappée depuis le kilomètre 11, a déjoué les pronostics, et bouté hors du podium le surpuissant collectif FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope. Avec ce doublé, Cordon-Ragot rejoint Pauline Ferrand-Prévot dans l’histoire, dernière coureuse en date à avoir décroché les deux titres la même année, en 2014.

Cordon-Ragot, un succès en trois temps : le résumé de son sacre

Cordon-Ragot a compté ses coups

Le caractère est un dénominateur commun dans l’ADN des championnes. Ça tombe bien, Audrey Cordon-Ragot en débordement. Rassurée par sa forme après son sixième titre sur le contre-la-montre jeudi, la Bretonne a déjoué les pronostics, et tordu les coups tactiques de formations françaises en supériorité numérique. La native de Pontivy s’est d’abord cachée dans les roues, bridant son tempérament offensif, malgré l’anticipation de Jade Wiel (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope), en tête au sein d’un quintet à deux tours de l’ Je suis arrivé. Sur un tracé casse-pattes et urbain taillé dans les routes sinueuses du Maine-et-Loire, la seule représentante de la Trek-Segafredo a patiemment attendu son heure.

Abgrall, “partie à l’aventure” et arrivée sur le podium : “Je vois mon équipe en pleurs”

Alors que la Cofidis s’est époumonée à la poursuite des femmes de tête, Cordon-Ragot a suivi les premières banderilles des favorites, signé Juliette Labous (DSM) et Aude Biannic (Movistar), avant de surprendre son monde dans une partie moins pentue et plus irrégulier. Avec Eugénie Duval (FDJ) et Gladys Verhulst (Le Col-Wahoo) sur son porte-bagages, la championne de France 2020 a réussi la jonction avec la tête à 25 km du terme. L’anticipation de Wiel n’a rien donné, reprise à l’entame du dernier tour, à l’image d’une formation FDJ passée à côté dans le final, j’ai gâché la présence de deux coureuses dans un groupe de huit.

Verhulst, si proche du sacre : “Ça fait une semaine que je dis à mon copain que je vais gagner”

Le fiasco FDJ

Volontaire, Cordon-Ragot lance les hostilités au pied de la Séguinière, principale difficulté du parcours, avec un passage à 10%. Mais rien de suffisant pour lâcher le reste des échappées. L’aura a finalement échoué au concours de Gladys Verhulst, double vice-championne de France (2018, 2020) pour faire exploser le duo Duval-Wiel. Malgré quelques hésitations, la finale approchant, le duo de tête s’est joué la victoire, avec un sprint gagnant de la Bretonne.

Cordon-Ragot : “Pendre le départ du TDF avec le maillot tricolore, c’était mon rêve absolu”

Cette dernière fait le doublé, une première depuis huit ans et celui de Pauline Ferrand-Prévot. Battue, La Normande Verhulst signe tout de même un quatrième podium sur l’épreuve. Bref, histoire de parachever le fiasco de la FDJ, Noémie Abgrall, échappée après le kilomètre 11, a grillé la politesse pour la troisième place, a laissé Eugénie Duval se contenter d’une cinquième position. Un véritable camouflet pour une formation qu’un poché trois des cinq derniers titres avant le départ.

Alaphilippe trépigne : “C’est bien beau de s’entraîner mais j’ai besoin de courir”

Champions de France

Abgrall, “partie à l’aventure” et arrivée sur le podium : “Je vois mon équipe en pleurs”

DEJA 14 HEURES

Champions de France

Verhulst, si proche du sacre : “Ça fait une semaine que je dis à mon copain que je vais gagner”

J’AI DÉJÀ 18 HEURES

Leave a Comment