Test du Razer Thunderbolt 4 Dock : un hub/accueil USB-C allumé et particulièrement performant

Fabrication & Ergonomie

Le Razer Thunderbolt 4 Dock est pavé en aluminium façon MacBook. Il mesure 19 cm de large et 7,4 cm de profondeur pour une épaisseur de 2,7 cm. Il est accompagné d’un chargeur 135 W aux dimensions supplémentaires (23 x 6,8 x 1,3 cm). Un câble blanc de 80 cm à la norme Thunderbolt 4 permet de transférer la station de stockage vers un ordinateur.

Chargeur de station d'accueil Razer Thunderbolt 4 135w usb-c

Le chargeur 135 W est un plus compact que vous dock.

Le boîtier tout en aluminium est particulièrement soigné. Le port Thunderbolt 4 au format USB-C en façade permet de le délivrer à un PC. D’autre part, le lecteur de carte et un prix mini-jack pour une coque. Un port Kensington occupe la face gauche du boîtier, autant que le reste de la connectique se situe à l’arrière (trois ports USB, trois ports Thunderbolt, un port Ethernet et le prix de l’alimentation).

razer thunderbolt 4 usb-c 4.0 hub station d'accueil cadre ordinateur portable

La couleur de la station d’accueil Razer Thunderbolt 4 est compatible avec le cadre pour ordinateur portable.

La prise en charge standard de la station d’accueil Thunderbolt 4 se situe au point de connexion actuel. Les trois ports USB-A sont également compatibles avec la norme USB 3.2 Gen2 (soit 10 Gb/s) et le lecteur de carte SD avec la norme UHS-II (312 Mo/s). Bemol pour le port Ethernet qui assiste “seulement” le Gigabit. Quoi qu’il en soit, les quatre ports Thunderbolt 4 au format USB-C détiennent théoriquement 40 Gb/s. Veuillez noter que tous les ports USB-C sont compatibles avec la recharge uniquement 100 W.

Station d'accueil Razer Thunderbolt 4 USB-C

Le visage avant va à l’essentiel.

Pour cet écran, la norme Thunderbolt 3 et 4 supporte peu “que” certains écrans 4K à 60 Hz ou un écran 8K à 30 Hz. Attention possesseurs d’Apple M1, il faut avoir l’affiche qu’un séoul ​​externe. En raison de cette limitation, si vous êtes équipé d’un concentrateur compatible DisplayLink.

Désormais, on s’attend également à ce que Razer intègre les ports DisplayPort au format complet, en plus d’inclure des câbles USB-C/DisplayPort. En dehors de cela, l’interface HDMI est tout simplement absente.

station d'accueil d'accueil Thunderbolt 4 Razer RJ45 USB-C

On aurait dû lancer un effort sur l’alignement des ports.

Le passage sous notre caméra thermique ne révèle aucune chauffe anormale de la station d’accueil. La surface ne dépasse pas les 33 °C, juste après une journée de travail et des demandes diverses et variées.

photo thermique razer Thunderbolt 4 dock station d'accueil usb-c

Pas de surchauffe à signaler.

Note éditoriale : 5 sur 5

Performance

Pour tester le Razer Thunderbolt 4 Dock, nous avons connecté nos écrans 4K, un SSD externe Crucial X8, un dongle Logitech Unify, un câble Ethernet et une carte SD supportant 300 Mo/s.

Débit USB-C Thunderbolt 4 Station de stockage Razer

Débits obtenus sur les différents ports du Razer Thunderbolt Dock 4.

Les trois ports USB 3.2 Gen2 (10 Gb/s) permettent à notre SSD externe de traiter le plus de débits de 980 Mo/s en cours et en écriture, ce qui correspond à certaines des près aux vitesses théoriques choisies. Pour ce qui est des ports Thunderbolt, nous atteignons cette fois-ci 1002 Mo/s. En vérité, nous n’avons pas à saturer ces ports et c’est là que notre SSD externe se révèle être un facteur limitant. Normalement, les ports Thunderbolt 4 autorisent un maximum théorique de 2750 Mo/s.

Le port Gigabit est légèrement différent de ce que propose l’interface. Nous avons mesuré 816 Mb/s (102 Mo/s) en moyenne lors d’un transfert de données.
Le lecteur de carte SD à la norme UHS-II nous a permis d’atteindre une moyenne de 243 Mo/s en lecture et en écriture, des débits encore une fois légèrement en retrait puisque aucune carte SD n’est capable d’atteindre les 300 Mo / s en lecture et en écriture.

Le branchement en DisplayPort à deux moniteurs d’une définition de 3840 x 2160 pixels à 60 Hz n’a pas posé de problème et permet de travailler en multi-écran sereinement.

Forts de pointe

  • Enveloppe de conception.

  • Dettes importantes.

  • Lecteur de carte UHS II.

Points faibles

  • Passage HDMI.

  • Passez du format complet DisplayPort.

  • Prix ​​RJ45 “seulement” à la norme Gigabit.

Conclusion

5 étoiles par LesNumériques.com
note globale

Note éditoriale : 5 sur 5

Fonction de commentaire la notation ?

La station d’accueil Razer Thunderbolt 4 fournit des conseils importants concernant les interfaces livrées. Razer est trop timide sur le port pour le limiter à la norme Gigabit, même si la norme 2.5G va commencer à se démocratiser au fil des box opérateurs. Dans d’autres, l’absence de ports HDMI et DisplayPort plein format obligent à s’équiper de câbles de conversion.

Sous-notes

  • Fabrication & Ergonomie

    Note éditoriale : 5 sur 5

  • Performance

    Note éditoriale : 5 sur 5

Leave a Comment